Le Pays de Seyssel

Le Pays de Seyssel a toujours été façonné par le Rhône. Aujourd’hui, il regroupe onze communes qui veulent vous faire découvrir une ambiance champêtre au coeur du patrimoine français. Entre le Grand Colombier (1535m) et la Montagne des Princes (937m), entre les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie, vous ne serez ni déçus du paysage, ni de la gastronomie et encore moins de la convivialité.

Une commune au cœur du pays de Seyssel : Seyssel !!

Seyssel est une commune française, enfin deux communes françaises ! En effet, la ville est située à la frontière naturelle que crée le Rhône entre le département de l’Ain et le département de Haute-Savoie. Ainsi aujourd’hui, on parlera de Seyssel Ain située sur la rive droite du Rhône ou Seyssel Haute-Savoie située sur la rive gauche du Rhône.

Ne soyez pas surpris de retrouver le nom de la ville sur des étiquettes de vins AOC : vin et roussette de Savoie, seyssel et seyssel mousseux.

Histoire de Seyssel

Étant située à la frontière de ces deux départements, vous vous doutez que notre belle Seyssel a subi les fluctuations et les changements de régime français, savoyards et même européens. Réunies, séparées, réunies de nouveau, pour être aujourd’hui séparées sur le papier mais pas dans les cœurs, Seyssel est une de ces villes qui par leur histoire reflètent l’histoire de leur époque.  

Seyssel est habité depuis l’Antiquité, sa position est un atout : protégée par le Rhône et les montagnes qui entourent la plaine, elle est à la fois naturellement fortifiée et aisément défendable. C’est au Néolithique, vers 3500 av. J.-C.,que les premiers agriculteurs y cultivent leurs premières récoltes et y élèvent leurs premiers cheptels.

Mais l’histoire du Pays de Seyssel se précise au Moyen Âge, quand les maisons nobles du secteur voient le jour : Seyssel, Bonivard, De Pelly, De Coucy…

Si pour certains, le nom de Seyssel n’évoque rien, la famille de Seyssel a pourtant joué un rôle important dans l’histoire de Savoie. Pendant plusieurs siècles, la maison Seyssel a eu toute la confiance et les faveurs des principautés de Savoie. 

Cependant la famille Seyssel décide au dix-septième siècle de quitter la Savoie, et de léguer ses droits et ses terres aux princes de Savoie. 

En 1601, la Savoie offre la partie rive gauche de Seyssel aux rois de France. Seyssel est ainsi divisée jusqu’en 1701 où elle redevient entièrement savoyarde. Puis en 1792, la Savoie redevient française et Seyssel fait désormais partie du département du Mont Blanc. 

En 1794, les deux Seyssel sont réunies et font désormais partie du département de l’Ain. 

En 1815, le Rhône redevient une frontière internationale avec le traité de Paris, et Seyssel se voit de nouveau séparée en deux.

Le Rhône, mère nourricière du Pays de Seyssel

Le Rhône est un des plus grands fleuves d’Europe et sans nul doute un des plus traversé par les marchandises. Le Rhône prend sa source dans les montagnes suisses, et dévale montagnes et vallées sur plus de 800 km. Traversant le Valais, il se jette ensuite dans le Lac Léman, pour reprendre son cours par le territoire français jusqu’à la Méditerranée. 

L’histoire du Pays de Seyssel est entièrement liée à ce fleuve. C’est d’ailleurs grâce au cours d’eau que Seyssel et les communes avoisinantes ont développé leur commerce depuis l’Antiquité et ont bénéficié d’une économie florissante au cours du dix-neuvième siècle. 

En 2009, les écluses d’Anglefort et de Virignin ont rouvertes et il est donc possible de naviguer sur le fleuve entre Seyssel et le lac du Bourget par le canal de Savière. Une belle promenade en perspective !